Action / Aventures

  • Lucky Luke se retrouve bien malgré lui propriétaire d'une immense plantation de coton en Louisiane. Accueilli par les grands planteurs blancs comme l'un des leurs, Lucky Luke va devoir se battre pour redistribuer cet héritage aux fermiers noirs. Le héros du far-west réussira-t-il à rétablir la justice dans les terrains mouvants des marais de Louisiane ? Dans cette lutte, il sera contre toute attente épaulé par les Dalton venus pour l'éliminer, par les Cajuns du bayou, ces blancs laissés-pour-compte de la prospérité du Sud, et par Bass Reeves, premier marshall noir des États-Unis.

  • Dans L'Onde Septimus, la menace d'un engin extraterrestre, baptisé Orpheus, avait été déjouée grâce au sacrifice d'Olrik. Depuis, le « colonel » vit reclus dans un asile psychiatrique. Tandis que Philip Mortimer tente de ramener à la raison son vieil adversaire, en usant de la célèbre formule du sheik Abdel Razek (« Par Horus, demeure ! »), il apprend qu'il existe un autre Orpheus. À bord d'un cargo transformé en laboratoire secret, Mortimer découvre cette l'étrange pilote de cette machine venue d'ailleurs : un alien à forme humaine, sombre et hiératique, auquel les scientifiques ont donné le nom de « Moloch », la divinité biblique. Mais les réactions de ce Moloch, et les hiéroglyphes qu'il laisse derrière lui comme autant de messages indéchiffrables, font craindre le pire. Cette fois encore, la capitale britannique est en danger. À moins qu'Olrik ne joue de nouveau les héros... Avec L'Onde Septimus 2, Jean Dufaux conjugue science-fiction, aventure et folie en un bel hommage à l'oeuvre de Jacobs, relayé par le trait évocateur et précis du travail à quatre mains de Christian Cailleaux et Étienne Schréder, qui mettent en scène un Londres éternel digne de La Marque Jaune.

  • Saul est inquiet : il n'arrive pas à utiliser ses pouvoirs à volonté et certains membres du Conseil commencent à se demander s'il est vraiment l'Élu du Bien et, à ce titre, leur empereur légitime. Et suite à des décisions particulièrement cruelles de Saul - comme celle de marquer les enfants de la Huitième Famille au fer rouge - de vives tensions sont apparues à Néosalem, rendant tout le monde très nerveux. Pour resserrer la cohésion de son peuple, Saul décide d'organiser de nouveaux jeux... plus intenses que précédemment. Des jeux qui s'achèveront systématiquement par la mort des perdants ! Saul décide de sortir Leïla de la Chambre Blanche pour la faire participer. Armée d'un simple couteau, elle doit arriver à attaquer un candidat aux yeux bandés, posté sur une colline et qui dispose d'une mitraillette. De plus, le parcours est truffé de fils de fer barbelés munis de clochettes. Et si elle réussit cette épreuve de colin-maillard améliorée, d'autres encore plus tordues l'attendent. Mais à l'aide de quelques amis qui lui sont restés fidèles, Leïla va arriver à tourner ces jeux à son avantage et à provoquer une véritable révolution parmi les esclaves de Néosalem.

  • Symbole mythique de la bande dessinée grand public de qualité, la série est devenue au fil des ans un best-seller incontestable. L'auteur, E.P. Jacobs, qui fut un proche d'Hergé, aimait la démesure qui prend toute sa dimension dans les inventions scientifiques (dont le fameux Espadon). On citera aussi une extraordinaire galerie de personnages tels Septimus, Olrik ou Miloch... La fascination exercée par cette série reste intacte : pour preuve, le succès sans précédent de son grand retour sur les tables des nouveautés, avec L'Affaire Francis Blake en 1996, signée Jean Van Hamme et Ted Benoit. Ensuite se sont succédé jusqu'à aujourd'hui des duos ou trios d'auteurs pour reprendre avec talent les aventures de ces deux héros incontournables.

  • Après avoir constaté que leur cité, quoique complètement désertée, était encore remplie de dangers, Dodji, Leïla, Camille, Yvan et Terry ont quitté la ville à bord d'un vieux bus à impériale. Poursuivis par une meute de chiens errants, ils trouvent refuge dans un ancien parc d'attractions où vivent des dizaines d'enfants de leur âge, qui les accueillent chaleureusement.
    Mais à la tête de ce clan, il y a Saul : un obsédé de la loi du plus fort, admirateur éperdu du IIIe Reich, qui a décidé de reconstituer une mini-société basée sur des lois très autoritaires et très machistes. Et pour asseoir sa légitimité de chef, Saul n'hésite pas à rappeler son exploit : il est le seul à avoir osé traverser le gigantesque aquarium où nage un énorme requin blanc !
    Pour les rebelles que sont Dodji et Leïla, les choses vont très vite se gâter et la vie paradisiaque tourner au cauchemar...

  • Elles T.1 ; la nouvelle(s) Nouv.

    Elle, c'est une fille un peu comme tout le monde mais pas tout à fait comme les autres. Jeune fille pétillante et équilibrée, c'est tout naturellement qu'elle est intégrée dans une joyeuse bande d'amis dès son arrivée au collège Mercury. Mais se doutent-ils qu'Elle n'est pas seule ? Elle serait même plutôt cinq... Cinq personnalités hautes en couleurs et pas toujours amicales. Qui est Elle, réellement ?

  • Perdus dans la neige, Terry et le Maître des couteaux trouvent refuge dans un gigantesque hangar qui abrite le 5e Salon du jouet. Après avoir couru "partout comme un gros dingo pour tout essayer", Terry a une illumination géniale : avec les moyens du bord - et une bonne dose d'optimisme enfantin -, il va tenter de construire une "machine à démourir" qui devrait leur permettre de quitter le Monde des Limbes et de retourner dans le monde des vivants. Mais l'apparition de Camille, qui offre au Maître des couteaux une mystérieuse pierre ensanglantée, va rendre ce dernier fou de rage. Et c'est à ce moment-là que Terry va vraiment regretter d'avoir offert une tronçonneuse comme cadeau de Noël à son ami amateur d'objets très tranchants... Loin de lui, ses amis vivent également des aventures éprouvantes : Dodji est toujours le jouet du Maître Fou qui lui fait vivre une initiation aussi absurde qu'impitoyable ; Yvan se retrouve en bord de mer dans la maison de vacances familiale ; Leïla est enfermée dans la chambre blanche pour un sommeil éternel et sans rêve...

  • À Lhassa, le palais impérial du dictateur Basam-Damdu est anéanti par une escadrille d'Espadons, et le monde, soulagé, fête la fin de la troisième guerre mondiale. Pendant que, dans la Chine voisine, les communistes de Mao affrontent les nationalistes de Chiang Kai-shek, le Seigneur de la guerre Xi-Li cherche à mettre la main sur un manuscrit qui lui permettra d'asseoir son pouvoir sur l'Empire du Milieu. Face aux menaces qui planent sur la région, le capitaine Francis Blake est chargé d'organiser la défense de la colonie britannique de Hong Kong. De son côté, à Londres, le professeur Philip Mortimer est amené à s'intéresser de près à une curiosité archéologique chinoise suscitant appétits et convoitises. Au même moment, le fameux colonel Olrik, ancien conseiller militaire déchu de Basam-Damdu, profite du chaos ambiant pour monnayer ses services auprès du général Xi-Li afin d'assouvir sa soif de vengeance... Premier volet d'un diptyque, La Vallée des Immortels commence exactement là où Le Secret de l'Espadon s'achève. Les amateurs de Blake et Mortimer retrouveront quelques-uns des ingrédients qui ont assuré la renommée de la saga d'Edgar P. Jacobs : la grande aventure, l'exotisme, qui s'exprime ici dans les ruelles dangereuses de Hong Kong, l'atmosphère londonienne digne des plus belles pages de La Marque Jaune et la science-fiction, incarnée par le nouvel engin imaginé par le professeur Mortimer, le Skylantern, le tout relevé par quelques figures de traîtres et par un Olrik plus machiavélique que jamais. Écrit par Yves Sente, l'album est dessiné à quatre mains par Teun Berserik et Peter van Dongen. Inspirés par la « ligne claire » du Mystère de la Grande Pyramide, ils ont su relever ce défi graphique avec maestria et fidélité à l'esprit Jacobsien. Cet album devrait ravir les amateurs les plus pointus de la série.

  • Pacific Palace, un hôtel paisible au bord d'un lac qui l'est tout autant. Spirou regrette déjà d'y avoir fait engager à ses côtés Fantasio, viré comme un malpropre du Moustique. Car l'ex-journaliste reconverti en groom n'a vraiment pas la vocation et ne rate pas une occasion de fâcher M. Paul, leur supérieur hiérarchique. Mais trop tard pour faire machine arrière : un véritable huis clos est décrété et l'hôtel se retrouve sans clientèle et avec un personnel réduit pour accueillir discrètement Iliex Korda, dictateur déchu du Karajan, petit pays des Balkans. Dans ses bagages, d'imposants gardes du corps mais aussi Elena, fille du "Grand Guide" au regard envoûtant, dont Spirou tombe instantanément amoureux. Alors que Fantasio ne rate pas une occasion de provoquer l'entourage du tyran, Spirou essaie de comprendre l'étrange ballet politicien qui se joue presque sous ses yeux.

  • Progressant dans la magnifique forêt d'Outoupousse en compagnie de sa nouvelle amie Achachak, Petit Poilu devient le spectateur de la triste destruction que subit ce lieu enchanteur. En effet, Destructor, une machine vorace et sans pitié, détruit tout sur son passage. Animaux, végétaux et minéraux subissent sa folie écrasante, Outoupousse est en danger ! Petit Poilu et Achachak parviendront-ils à sauver cette forêt pleine de vie et à arrêter le terrifiant Destructor ?

  • Ils ignorent que bientôt, ils ne seront plus que quatre...De retour en ville, Dodji, Leïla, Camille, Yvan et Terry ont décidé d'enquêter sur ce qui était arrivé aux parents d'Yvan. Mais la carcasse de la voiture familiale n'offre que peu d'indices. Retranchés dans un camp improvisé, les enfants renforcés par un certain nombre de membres du "Clan du Requin" accueillent un vieil ennemi : le maître des couteaux. Celui-ci, blessé, leur demande d'aller chercher Lucie, un bébé dont il avait la charge et qui a été kidnappé par des chimpanzés au comportement plutôt bizarre : ceux-ci passent leur temps à empiler des objets pour construire d'immenses cairns qu'ils inondent de peinture rouge !
    Face à des ennemis aussi redoutables qu'imprévisibles, les enfants vont devoir faire preuve d'énormément d'imagination et d'audace pour récupérer le bébé...Avec ce tome 4 de "Seuls", Fabien Vehlmann et Bruno Gazzotti continuent leur thriller fantastique où cinq enfants sont amenés à livrer combat contre des ennemis toujours plus inquiétants.

  • Yvan s'est réfugié en Bretagne, dans la maison de vacances de ses parents... du temps où il était vivant. Il survit en récupérant des boîtes de conserve dans les maisons vides et en pêchant des araignées de mer. Pour retrouver ses amis, il ne sait où aller : à Néosalem où le psychopathe Saul a pris le pouvoir ? Ou à Fortville, avec ses Terres-Basses et ses horreurs paranormales ? Un soir, Camille lui rend visite. Par ses propos étonnants et sa connaissance incroyable des quinze familles, Yvan comprend qu'elle est l'Enfant-Minuit, l'élue des familles du mal. Camille le menace : il doit rejoindre ses amis à Fortville sous peine d'avoir la visite des cloueurs de nuit. Puis elle disparaît aussi soudainement qu'elle était arrivée. La nuit suivante, un bus à impériale sort de la mer et déverse une horde d'enfants zombies qui, armés de clous et de marteaux, attaquent le manoir où s'est réfugié Yvan. Commencent alors pour Yvan des nuits de veille, de fuite et de cauchemar dans l'épisode le plus glaçant d'effroi de la série.

  • Grâce à leur victoire dans les arènes, Dodji, Leïla, Yvan et Terry ont gagné le droit de quitter Néo-Salem, laissant derrière eux Camille qui a décidé de rester près de Saul afin de veiller sur lui... et de l'empêcher de nuire, même à distance, à ses amis. Très vite, les quatre enfants sont bloqués par la neige et un moteur défaillant. Réfugiés dans un chalet, la tension monte. Leïla pète un câble : elle en a marre de suivre aveuglément Dodji sans que celui-ci daigne expliquer à ses amis ce qu'il cherche. Car Dodji a une terrible peur : il craint d'être l'Enfant-Minuit, autrement dit l'élu du Mal. Et il est persuadé que la seule personne qui puisse le renseigner à ce sujet est le Maître Fou qu'il a entraperçu dans la montagne en arrivant à Néo-Salem. C'est donc seul qu'il décide de continuer son enquête. Ce qu'il ignore, c'est que, à peine est-il parti, Leïla, Yvan et Terry tombent entre les mains d'Achille et de ses cruels miliciens. Les héros de Seuls sont confrontés à un terrible danger qu'ils ne connaissaient pas jusqu'ici : la séparation !

  • À peine Dodji, Leïla, Yvan, Camille et Terry ont-ils réussi à quitter la Zone Rouge qu'ils sont faits prisonniers par d'étranges soldats marqués d'un grand 6 dans le cou. Emmenés à Néosalem, une ville ancienne qui possède de magnifiques arènes romaines, les cinq héros vont devoir gagner le droit d'entrer dans une des "sept familles du Bien". Pour ce faire, ils vont devoir réussir des épreuves apparemment classiques mais en fait particulièrement tordues. Sans compter que les dirigeants de la ville les soupçonnent de compter parmi eux le futur chef des forces du Mal...

  • Plonger dans l'histoire comme dans un rêve... Dans un turquoise lumineux et mélancolique apparaissent pour la première fois les trois soeurs Grémillet, guidées par des méduses qui flottent, jusqu'au grand arbre et son palais de verre. À l'intérieur, une petite méduse lévite au-dessus d'un lit. Sarah, l'aînée, ne s'explique pas ce rêve étrange. Obsédée par ce mystère, elle parviendra à l'élucider avec l'aide de ses deux soeurs. Alessandro Barbucci illumine de son dessin virtuose cette chronique familiale moderne qui, derrière les révélations d'un drame du passé, célèbre l'amour d'une mère pour ses enfants. Dans ce trio féminin, chacune a son caractère attachant : Sarah, l'aînée autoritaire, Cassiopée la cadette artiste, et Lucille la plus petite qui ne parle qu'à son chat. Les belles pierres de la ville, le jardin des plantes, la végétation luxuriante, les petits marchés... le lecteur ne voudra plus quitter cet univers enchanteur créé par Barbucci et Di Gregorio !

  • Tout commence par un avion détourné par des pirates de l'air aussi dangereux que maladroits... Au moment de survoler le volcan d'Haltefou, l'appareil disparaît subitement dans un trou spatio-temporel et s'écrase en pleine préhistoire ! Les survivants construisent un camp fortifié pour se protéger des nombreux prédateurs sous la férule de Krauss, le chef autoproclamé, qui fait régner une discipline de fer sur les habitants du camp. Un jour, un couple avec un enfant de cinq ans décide de fuir cet enfer, préférant la liberté dans une nature hostile à un semblant de sécurité dans une véritable dictature...

  • New York, dans un futur proche mais apocalyptique... Le chaos règne et la brume fait apparaître des créatures terrifiantes. Les adultes sont sous l'influence d'une entité monstrueuse et les enfants doivent s'organiser pour survivre. Comment le monde en est-il arrivé là ? Que sont ces créatures ? Que veulent-elles ? Peut-on vaincre ces monstruosités ?

  • Grâce à Louca (et un tout petit peu à Nathan, son coach-fantôme), l'équipe de foot du lycée Quanfrin est en train de réussir un exploit : faire un match nul contre les redoutables "Condors". Il faut dire que Louca a la rage, persuadé que son coéquipier Adel drague Julie, la fille de ses rêves ! Il ne se doute pas que, au bord du terrain, Julie commence à se poser des questions : sa meilleure amie, Chloé, qui adorait critiquer Louca à tout bout de champ, se met à lui trouver plein de qualités. Serait-elle en train de devenir une rivale ? Il ne reste plus que quelques minutes à jouer quand le coach révèle le véritable enjeu du match : si l'équipe du lycée ne gagne pas, elle sera purement et simplement supprimée, et le terrain sera rasé pour faire place à un projet immobilier. Plus que jamais la pression est sur Louca qui doit, une fois de plus, réaliser le match parfait !

  • Suite à la véritable guerre de territoire à laquelle se sont livrés les deux clans rivaux, les enfants se sont enfoncés dans la zone rouge qui, elle-même, s'enfonce dans le sol. Trop tard pour faire demi-tour. Seule solution : trouver des parapentes dans un magasin de sports abandonné et sauter d'un immeuble assez haut pour s'envoler vers le sommet de la falaise. Ensuite, jeter des échelles de corde à ceux restés en bas. C'est en tout cas dans ce défi complètement fou que Dodji et Saul, les deux chefs de clan et ennemis intimes, vont se lancer.
    Mais le temps presse car les phénomènes inquiétants se multiplient auprès des autres enfants réfugiés au musée : enfant-mystère qu'on ne peut voir que dans les miroirs, enfants du clan précédemment enlevés qui reviennent, hébétés et le regard vide, vers leurs amis, brume au ras du sol qui cache des créatures rampantes et terrifiantes. Les cinq enfants n'en ont pas encore fini avec la sinistre zone rouge...

  • À la fin du premier cycle, les cinq enfants faisaient une terrible découverte : ils sont morts ! Ils réagissent de manière différente à cette macabre nouvelle : Camille décide d'organiser leurs funérailles, Yvan tente une séance de spiritisme « inversée » (pour entrer en contact avec les vivants), Leïla décide d'enquêter sur sa propre mort et Dodji ne renonce pas à chercher un moyen de quitter cet endroit, ni enfer, ni paradis, mais où l'on peut toujours souffrir...

    Mais Saul, leur ennemi de toujours, a des visées beaucoup plus pragmatiques et tente, avec les gamins de son clan, de s'approprier un maximum de quartiers de la ville, forçant les cinq enfants à réagir et entraînant tout le monde dans une escalade de violence.
    Avec ce tome 6, Bruno Gazzotti (dessinateur de "Soda") et Fabien Vehlmann (scénariste de "Spirou et Fantasio") démarrent sur les chapeaux de roue le deuxième cycle de cet haletant thriller fantastique.

  • En digne petite fille de la bonne société anglaise des années 1880,
    n'a d'autre choix que de se taire et rester invisible. Comme personne
    ne fait attention à elle, Charity se réfugie dans la nursery, au
    troisième étage de la maison, avec Tabitha, la bonne, et Blanche, sa
    préceptrice qui lui enseigne l'aquarelle. Pour ne pas mourir d'ennui
    ou même sombrer dans la folie, elle élève des souris, dresse un
    /> lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par
    coeur et dessine inlassablement des corbeaux par temps de neige. Sa
    rencontre avec ses cousin et cousines ainsi que leur séduisant ami
    Kenneth Ashley va lui faire réaliser qu'à l'extérieur existe un vaste
    monde qui ne demande qu'à être exploré...

  • Automne 1940. Spirou arrive à convaincre Fantasio de ne pas prendre le train pour partir travailler en Allemagne. Mais les temps sont durs et Spirou est menacé d'expulsion par le prêtre qui lui loue une chambrette. C'est alors qu'il a une brillante idée : avec Fantasio, il va monter un théâtre de marionnettes itinérant pour donner un peu de joie aux enfants qui n'ont rien d'autre à faire que de subir (ou jouer à) la guerre. Félix et Felka, le couple de peintres juifs allemands exilés à Bruxelles, les aident à réaliser les décors, et Fantasio, esprit débordant de créativité, écrit des contes pleins de violence et de gueuletons. Le spectacle plaît beaucoup à M. Henri, un mécène, qui les engage pour qu'ils aillent jouer un peu partout en Belgique. Et c'est ainsi que Spirou et Fantasio partent à vélo sillonner le pays avec leur théâtre itinérant. Mais Fantasio va tomber amoureux, et son comportement et ses secrets vont commencer à attirer de graves ennuis à Spirou...

  • Nous sommes dans les années 70... Le hasard (et une bande de mecs un peu lourds) provoque la rencontre entre Anoukis et Francisco. Ce dernier, adepte de spéléologie, lui fait découvrir ce sport et c'est lors d'une de leurs sorties qu'ils tombent sur le téléphone portable de Franck et son message désespéré... Pendant ce temps (euh...) en pleine préhistoire, Kenza et Franck ont découvert deux énormes oeufs de dinosaures. Des semaines de nourriture pour toute la tribu ! Mais l'éclosion va les forcer à revoir leurs plans. Pourtant, croyez-le ou non, la plus grande menace pour Franck et Kenza, ce n'est pas une maman dinosaure furieuse mais plutôt un cannibale, manchot, plein de haine, qui les poursuit inlassablement. Un type redoutable, malgré son physique de gringalet...

  • Le comte de Champignac a disparu ! Il a été enlevé par des agents du KGB... Des savants russes ont besoin de lui pour les aider à répandre le gène du communisme dans le monde entier. Dans le contexte de la guerre froide, Spirou et Fantasio jouent les James Bond, espions infiltrés sous la couverture d'un reportage pour Vaillant (Pif Gadget), le journal communiste de l'époque. Parviendront-ils à délivrer Champignac de l'embrigadement bolchévique et à sauver le monde de la contamination communiste ? Au dessin, Fabrice Tarrin s'inscrit pleinement dans la continuité des créateurs de la série qui ont fait de Spirou un grand héros éternel. Le scénario de Fred Neidhardt, l'un des plus fins connaisseurs de "Spirou", distille avec jubilation des références à la grande époque de la BD franco-belge, dans un univers de guerre froide où plane de-ci de-là l'ombre de 007. De quoi raviver le goût pour la série Spirou et Fantasio dans ce qu'elle a de plus mythique et intemporel !

empty