• polyamour, non-monogamie éthique, compersion, etc. Ces notions ne
    vous sont pas tout à fait étrangères (vous avez visionné un reportage
    Brut sur le sujet) mais une série de questions vous taraude : peut-on
    vraiment aimer plusieurs personnes ? Comment gérer la jalousie ? Que
    répondre aux questions des enfants? Y a-t-il une hiérarchie entre les
    partenaires? Heureusement, Charly, Elsa et Tina sont là pour y
    répondre. En Novembre 2019, le trouple a crée le compte Instagram
    Holy Poly Macaroni (plus de 15 000 abonnées) dans le but de donner
    plus de visibilités au polyamour et au concept de couple ouvert. Ils
    offrent des réponses aux questions les plus fréquentes de leurs
    abonnées à travers des strips réalisés par Charly (Cookie Kalkair).
    Amour, sexe, règles, parentalité, jalousie, hiérarchie, rupture, ils
    abordent tous les sujets avec humour et bienveillance.

  • IL NE LUI RESTE QU'UN MONDE À CONQUÉRIR... Tant de planètes ont
    succombé par la main de l'Imperatrix Virago, infectant
    inéluctablement leur faune et leur flore afin de se maintenir en vie.
    Aujourd'hui, c'est vers la Terre qu'elle se tourne pour satisfaire
    son appétit. La géomancienne Tama, en tant que protectrice et avatar
    de la Terre, est la première victime de cette contagion. Son gardien,
    le Guerrier Éternel, part alors en mission dans le dangereux Monde
    des Morts, où voyage l'Imperatrix, pour trouver le remède à cette
    terrible infection, sauver Tama... et la planète tout entière avec
    elle. Andy Diggle (The Losers, Green Arrow Year One, Shadowman) et
    Alex Paknadel (Doctor Who) s'associent au légendaire artiste Doug
    Braithwaite (X-O Manowar, Imperium, Justice) pour un récit complet
    trépidant à travers les dimensions !

  • À LA RECHERCHE DES AIGLES PERDUS DES LÉGIONS ROMAINES... L'aigle,
    porté fièrement au-devant de chacune des légions romaines, est bien
    plus qu'un emblème : c'est le symbole de Rome, l'incarnation de la
    puissance impériale. Et pourtant, dans les forêts brumeuses de
    Germanie, l'impensable est arrivé : des hordes barbares ont écrasé
    trois des meilleures légions... et capturé leurs aigles. Voyant son
    autorité menacée par cette humiliation, l'empereur Néron envoie
    Antonius Axia, le Déceleur, et Achillia, la championne des
    gladiateurs, à la recherche des reliques volées, quel qu'en soit le
    prix. Mais en levant le voile sur les circonstances de cette déroute,
    leur enquête va prendre un tour inattendu... Peter Milligan signe avec
    Robert Gill (Book of Death) une nouvelle enquête du plus grand
    détective de Rome, qui le mènera, avec Achillia, des bas-fonds de
    Rome jusqu'aux rives du Nil. Contient la mini-série Britannia :
    Lost eagles of Rome 1-4.

  • À bord du Corazon de Negro, les femmes ne sont pas les bienvenues. C'est ce qu'Antonio, jeune pirate espagnol, ne va pas tarder à apprendre lorsque son propre père tente d'assassiner sa petite soeur à peine née en la jetant par-dessus bord. Avec l'aide de Rodrigo, vieux loup de mer, il décide de sauver l'enfant et permettra ainsi à Esperanza de vivre cachée sur le navire.
    Quinze ans plus tard, Esperanza vit toujours sur les mers en compagnie de son père et de son frère, qui garde seul le secret de son identité : pour tous les autres, l'adolescente n'est autre que « Le Borgne », un des plus jeunes pirates de l'équipage, et peut-être le plus redoutable.
    Sous la coupe brutale du père d'Antonio et Esperanza, les écumeurs du Corazon de Negro sont à la recherche d'un trésor composé de trois morceaux de cartes éparpillés entre l'Inde, la couronne du Portugal et le Nouveau Monde.
    Mais un jour, à la faveur d'une escale, les jeunes gens décident de s'enfuir pour composer avec le vieux Rodrigo leur propre équipage pirate à bord du Tiburon de Oro. Leur but : mettre au plus vite la main sur les trois plans et localiser le fameux trésor avant tout le monde. Accompagnés de Bout de ficelle, un petit mousse spécialiste du noeud coulant, de Lord Winchester, noble anglais à l'éthique irréprochable et de la mystérieuse Paï-Paï, il leur faudra redoubler d'énergie et de malice pour feinter l'équipage paternel, triompher des obstacles et donner au Tiburon de Oro ses lettres de noblesse.
    Sans pour autant y perdre leur âme.

  • Considéré comme un problème éminemment politique, le changement climatique interroge aussi la temporalité des sociétés occidentales modernes. Au-delà d'un manque de volonté politique, c'est à un questionnement sur notre représentation de l'avenir que ce phénomène nous confronte. Ce travail de recherche, à l'intersection des sciences économiques, politiques et environnementales, apporte un éclairage intéressant sur les raisons pour lesquelles le changement climatique est un véritable défi pour les États.

  • Avec la fin de la dictature franquiste et la Transition, le théâtre espagnol a vu apparaître un grand nombre de créatrices. Cet ouvrage examine la place des auteures dans le milieu théâtral espagnol depuis la fin de la dictature, en étudiant leurs productions. Ces études s'attachent avec ferveur à dégager les spécificités esthétiques et thématiques, tout en mettant en lumière l'engagement féministe et politique qui habite la création dramatique des femmes dans l'Espagne aujourd'hui.

  • Le XVI° siècle espagnol est tout aussi connu comme étant le siècle de l'Inquisition que comme le siècle d'Or de la littérature et des arts. Comment concilier la "terreur inquisitoriale", connue du monde entier, et l'explosion artistique et littéraire célébrée et étudiée encore de nos jours ? Pour tenter de comprendre, ce livre revisite l'histoire espagnole de ce siècle avec l'éclairage de l'oeuvre du très grand poète et écrivain Fray Luis de Leon.

  • Claire comme l'eau transparente : la poésie est le meilleur instrument pour toucher la peau, ne serait-ce que du coeur du Dieu de la vie. Pour ce faire, il n'est que d'ouvrir les yeux, de regarder de manière contemplative tout ce que nous rencontrons sur notre chemin.

  • L'auteur naît en Espagne, apprend le français en Italie et passe les deux parties du baccalauréat en France. Arrivé en Nouvelle-Calédonie en 1958 pour enseigner, il y exercera son métier dans des écoles primaires de deux ou trois niveaux, dans des collèges d'enseignement général, technique et agricole puis au seul lycée public de l'époque.

  • Ces carnets de survie scandés comme un poème sont un pain quotidien partagé avec les amies fidèles, les compagnons de route, les chers disparus, et bien sûr aussi les lecteurs. Leurs aveux, leurs insolences, leurs gourmandises, leurs confessions, leurs espiègleries, leurs jeux de mots, leurs libertés syntaxiques, au-delà de l'effet salvateur de l'écriture, nous offrent un moment bouleversant de littérature.

  • Créés en 1823, le Musée national de Colombie et l'École des mines de Bogotá, correspondent à un projet d'une nation moderne, nourrie des idées des Lumières et forgée dans les guerres d'indépendance. La nouvelle République cherche en France un modèle pour ses institutions scientifiques. Mais, en 1830, ce lieu des utopies éclate et le pays connaît d'innombrables vicissitudes. Toutefois, cette expérience laisse des traces, matérielles et immatérielles, qui perdurent aujourd'hui.

  • Le champ de réception du travail de Michel Foucault n'en finit pas de s'élargir - tant sur le plan géographique que thématique. Les études de genre(s) ne font pas exception : la méthode archéologique foucaldienne stimule des approches originales de l'histoire des femmes, des questions d'identité, de la sexualité et des relations de pouvoir entre les sexes. Voici une réflexion parfaitement documentée sur l'apport de Foucault au féminisme et aux questions éthiques qui s'y lient.

  • Un jeune homme retourne dans sa ville natale, Puerto Perdido, sur la côte Nord du Pérou, pour assister à l'enterrement de son père - de son « paternel », comme l'appelle le narrateur tout le long du livre. Selon la tradition, la veillée funèbre dure trois jours et trois nuits. Pendant ces nuits, le narrateur évoque avec tendresse, sans se laisser envahir par le ressentiment, l'image quelque peu idéale de son progéniteur. Les souvenirs de sa famille, des amis, des amours du père, ravivent le passé, les non-dits et les fêlures.

  • La Nouvelle-Calédonie, terre indépendante ou unique présence efficace de l'Europe au coeur de la seule zone en expansion du monde, dominée par les puissances anglo-saxonnes et asiatiques : le Pacifique ? Est-elle juste un vestige du passé colonial ou, le microcosme du futur au coeur d'une zone d'interfaçage culturel et économique intense qui préfigure ce que sera le XXIe siècle ?

  • La Modernité est morte, la Postmodernité aussi. Nous sommes dans un autre paradigme, la Transmodernité. Le préfixe « trans » ne cherche pas seulement à mettre en évidence l'aspect dynamique de la transformation, mais vise aussi à postuler la nécessaire transcendance de la crise de la Modernité.

  • Quels sont les liens qui unissent l'Espagne, la France et le Portugal, réunis au sein de l'espace ibéro-gallo-roman ?
    Les vingt contributions réunies dans cet ouvrage explorent les nombreuses voies de convergence : linguistiques, culturelles et littéraires entre ces territoires. Depuis la romanisation qui a rapproché les langues et les cultures, ils n'ont cessé de se fréquenter et de s'emprunter assidûment, donnant naissance à un riche patrimoine commun digne d'être revisité pour en mettre en évidence les similitudes et les circulations, mais aussi les limites.

  • « Le temps qui nous reste à vivre est plus important que toutes les années écoulées », a écrit Tolstoï. C'est pourquoi, à partir de cinquante ans, il est temps d'être vraiment soi. Ce guide pratique vous invite à vivre pleinement votre maturité en se posant les bonnes questions pour agir : Faites le point, puis élaborez des projets qui vous ressemblent Revisitez vos croyances sur l'âge pour lutter contre le jeunisme ambiant Cultivez votre optimisme et renforcez votre estime de vous-même : ce sont des clés pour bien vivre son âge Diminuez votre stress, guérissez les blessures du passé, il n'est jamais trop tard... Traitez votre corps en ami, sans vous laisser aller ni négliger votre santé Prenez soin de vos amours, vos amis : nos liens sont notre meilleur bagage pour l'avenir Donnez du sens à votre vie en allant à l'essentiel, en développant votre créativité, en adoptant une démarche spirituelle... La cinquantaine : une chance à saisir. Claudine Badey-Rodriguez, psychologue spécialisée dans l'approche de l'âge, est l'auteur de J'ai décidé de bien vieillir (Albin Michel).Bernadette Costa-Prades est journaliste spécialisée dans les questions de psychologie.

  • Sweet dreams

    Ginny Rodriguez

    Blessée par l'infidélité de son copain Brick, Livie va croiser le regard d'Alex. Un beau jeune homme au sourire charmant qui va tourmenter ses songes d'une façon étrange, brûlante et passionnée. Dans le secret de ses rêves, Livie va se retrouver partagée dans un triangle amoureux entre l'homme qui partage sa vie et l'inconnu par qui elle est indéniablement attirée.

  • Ce que les mots auraient à dire m'importe moins que le fait qu'ils puissent se projeter vers l'inconnu, ou plus modestement y cheminer en serpentant, pour s'établir sur le papier, chargés de l'empreinte d'une magique résonance, d'un Indicible qui porterait, en le traversant, le Verbe - harmonieux mouvement ou déploiement habité par le Souffle... Mais ces mots ne semblent devenir les pèlerins d'un nouveau monde, d'un autre pays, celui des « merveilles », que si l'attention, l'écoute et le regard, se sont préalablement postés dans le silence, la quiétude d'un espace intérieur, avec l'intention de découvrir, de dévoiler, ou de répondre de manière plus juste à des questions fondamentales qui se rebellent, comme dans un élan de défi, devant les réponses toutes faites. Cet inconnu semble alors nous communiquer que, libéré, le silence est musical ou - pour mieux dire - que la Source est surtout harmonie, avant même qu'elle puisse (peut-être) nous délivrer un sens... La parole poétique qui en résulte est donc là pour communiquer une expérience qui est de nature essentielle, à savoir intérieure... A.C.R.

  • L'enfance est un territoire fragile. Y retourner, c'est rompre le sol qui le porte. Cependant, dans l'enfance, l'adulte a forgé son caractère. Dans l'enfance, on apprend à être comme on sera. Dans l'enfance, les itinéraires sont marqués par le chemin de la vie. Ce livre est un retour sur ce territoire. L'auteur regarde sans condescendance et avec courage. Ce n'est pas facile de sortir indemne d'un tel voyage.

  • Comme êtres humains, nous consommons tous les jours. Cela va de soi. Nous pouvons cependant examiner les finalités de la consommation, les manières de consommer et les enjeux de la consommation. Les sociologues qui s'intéressent à ces questions analysent la consommation depuis longtemps. Et ils le font de façon très précise depuis la naissance de la société de consommation de masse jusqu'à l'hyperconsommation d'aujourd'hui. Ces questions interpellent aussi le monde de l'éducation sous l'angle de l'éducation à la consommation. D'ailleurs, l'éducation à la consommation à l'école et dans les associations de protection des consommateurs ou de protection de l'environnement a une histoire assez longue. Mais on peut dire qu'elle est peu mise en relief dans le monde francophone et même qu'elle est parfois délaissée ou passée sous silence. Dans ce livre, les contributions de spécialistes internationaux vont de la réflexion philosophique à des études scientifiques, et comprennent des réflexions sur la citoyenneté et l'environnement. Elles permettent ainsi de faire le point sur les grandes orientations à considérer pour faire de l'éducation à la consommation en classe, ainsi que sur des approches et des expériences de formation qui la soutiennent auprès de publics diversifiés.

  • Jean-Louis Rémi, aviateur renommé, s'était fait remarquer par ses records d'altitude et de durée. Ses prouesses, pleines de hardiesse, étaient connues de tous. Aussi, fut-il choisi pour participer à des missions scientifiques, avec de grands explorateurs, hommes décidés comme lui, et qui pensaient que la Terre n'avait pas dit tous ses secrets et qu'il fallait se donner la peine de les découvrir. Pour être plus à même de voyager, et d'explorer des régions inconnues, il avait fait venir sa famille avec lui. Partis pour une première découverte à bord de son avion, "L'oiseau bleu", ils se posèrent sur une île déserte. Soudain, ils virent avancer une barque dans leur direction... un homme grand et sympathique la conduisait avec aisance, il avançait vite, malgré l'absence de rames et de moteur... il aborda, amarra sa barque, et alla saluer les voyageurs... "Je crois, dit le nouveau venu, que vous avez entendu des rugissements. Mais ne craignez rien, les animaux sont nos amis, ils sont les gardiens de l'île..."

  • Jean-Louis Rémi, aviateur renommé, s'était fait remarquer par ses records d'altitude et de durée. Ses prouesses, pleines de hardiesse, étaient connues de tous. Aussi, fut-il choisi pour participer à des missions scientifiques, avec de grands explorateurs, hommes décidés comme lui, et qui pensaient que la Terre n'avait pas dit tous ses secrets et qu'il fallait se donner la peine de les découvrir. Pour être plus à même de voyager, et d'explorer des régions inconnues, il avait fait venir sa famille avec lui. Partis pour une première découverte à bord de son avion, "L'oiseau bleu", ils se posèrent sur une île déserte. Soudain, ils virent avancer une barque dans leur direction... un homme grand et sympathique la conduisait avec aisance, il avançait vite, malgré l'absence de rames et de moteur... il aborda, amarra sa barque, et alla saluer les voyageurs... "Je crois, dit le nouveau venu, que vous avez entendu des rugissements. Mais ne craignez rien, les animaux sont nos amis, ils sont les gardiens de l'île..."

  • C'est avec un grand bonheur que sept auteures jeunesse québécois ont participé à ce recueil de nouvelles portant sur un thème commun : les trésors.
    Et c'est avec un grand bonheur que les lecteurs liront ces sept histoires à perdre les pédales !

empty