• Boule, un petit garçon comme les autres, a comme meilleur copain Bill, son adorable et facétieux cocker. Outre Boule, Bill a une autre grande passion : Caroline, la mignonne tortue... Dans un univers familial plein de gentillesse et de joie de vivre, les bêtises et les espiègleries de Boule et Bill déchainent les éclats de rire des lecteurs de tout âge.

  • Le gros, c'est Cornélius Chesterfield, sergent zélé et discipliné de l'armée du Nord des Etats-Unis. Le petit, c'est Blutch, un malin râleur et désabusé qui ne rêve que de déserter. Pris dans les affres de la Guerre de Sécession, ces deux-là font ce qu'ils peuvent pour échapper aux ennuis que leur valent des chefs bornés, des ordres aberrants et un destin décidément contraire...
    À travers des histoires pleines de rire et d'action, Lambil et Cauvin nous offrent une critique acerbe des absurdités de la guerre et du militarisme obtus.

  • Yakari, un enfant sioux, a vu Grand Aigle en rêve. Il le reverra «pour de vrai» le jour où il aura réussi à lui ressembler. Yakari essaie de voler, en vain. Puis il sauve son amie Arc-en-Ciel, attaquée par une mère puma. Enfin, il délivre le poney Petit Tonnerre, coincé dans un éboulis.
    Grand Aigle offre alors à Yakari sa plus belle plume et lui révèle qu'il est son totem. Mais personne ne croira ce papoose affabulateur...  Yakari quitte le camp. Il verra qu'il peut parler avec tous les animaux !

  • L'élève Ducobu est de ceux qui s'épanouissent au fond de la classe et qui multiplie les astuces pour échapper à l'index interrogateur des profs.
    Pour éviter d'être tout à fait nul, Ducobu copie sans vergogne sur sa très studieuse voisine Léonie Gratin. Et là c'est un vrai génie. Hélas, Léonie déteste les copieurs !

  • Fille adoptive et principale collaboratrice de James Fitzroy, ambassadeur itinérant, envoyé spécial du secrétaire d'État américain en Europe, Suzan est une jeune femme intelligente et multilingue, épanouie et parfaitement heureuse auprès d'un père attentionné.Mais ce bonheur trop parfait cache bien des failles, bien des douleurs et bien des mystères. Rattrapée par son passé, Suzan n'aura désormais d'autre choix que de jouer le rôle le plus dangereux de sa vie, pourtant déjà riche en événements, celui de Lady S, espionne de haut vol dans les milieux diplomatiques.

  • L'histoire d'Alpha commence par un assassinat, celui du banquier allemand Horowitz se rendant à un rendez-vous avec une certaine Assia Donkova. Localisée à Paris, cette belle Moscovite visite les galeries d'art, à la recherche de jeunes artistes à faire exposer en Russie. C'est ainsi qu'elle fait la connaissance du peintre Julien Morgan.
    Ni lui, ni elle d'ailleurs ne semblent être ce qu'ils prétendent être. Elle a en fait pour mission d'échanger des milliards de roubles en dollars. Lui, c'est Alpha, un agent de la CIA.

  • Les aventures tendrement acidulées d'une ado mal dans sa peau et de sa demi-soeur déluréeSuper ! La maman de Tamara s'est enfin trouvé un nouvel amoureux ! Seul problème : le monsieur en question est flanqué d'une délicieuse fillette de sept ans et demi surnommée "Yoli". Et qui c'est qui va devoir se coltiner la naine pendant que notre néo-couple roucoule à tout-va ? Tamara, cela va de soi ! Mais l'arrivée intempestive de Yoli va chambouler tout ça. Car, évidemment, Miss Yoli est débrouillarde, rebelle, mignonne en diable... et sacrément dégourdie ! Elle en sait bien plus sur les choses de l'amour que sa grande soeur par procuration... Ah oui, un détail : Yoli n'a pas vraiment la même couleur de peau que sa Barbie. Quand on a un papa qui s'appelle Chico et qui est né à Rio de Janeiro, c'est dans l'ordre des choses.
    Vous voilà prévenus : TAMARA n'est pas une série à gags comme les autres. Elle a l'ambition d'apporter un petit plus : l'émotion. Tamara ne sera d'ailleurs pas une victime perpétuelle des délires d'auteurs sadiques : à la fin de chaque album, on la verra triompher de ses démons, par exemple dans les bras d'un garçon. Car si l'humour de "Tamara" est parfois cruel, il reste toujours résolument optimiste !Deux ex-ados bien dans leur peauEn dix années de carrière humoristique, le scénariste Zidrou avait déjà abordé de nombreux sujets (de rigolade) : la vie des chefs de bureau tyranniques ("Le Boss"), des anthropophages en milieu urbain ("Les Crannibales"), des cancres malicieux ("L'Élève Ducobu") et des chiens clandestins ("Sac à puces"). Avec son complice, Christian Darasse, il a trouvé un ton inédit plein de tendresse pour nous conter les mésaventures aigres-douces d'une ado complexée et de sa petite soeur délurée.

  • Le jeune Philémon vit à la campagne et passe son temps à rêver en compagnie de son âne Anatole. Au cours d'une promenade, il rencontre Barthélémy le puisatier qui est à la recherche de son paradis perdu : la lettre A du mot Atlantique. Grâce au vieux Félicien qui sait comment se rendre là-bas, ils partent régulièrement pour ce monde parallèle. Malheureusement les manoeuvres sont parfois approximatives et ils se retrouvent dans d'autres lettres peuplées de curieux personnages.

    Cet univers farfelu et merveilleux est imaginé par Fred pour PILOTE en 1965. Son trait imaginatif et nouveau, ses mises en page particulières, ses planches grouillantes de détails insolites, de clins d'oeil, de malices et de trouvailles graphiques ne laissent pas indifférent.

  • La légende raconte qu'à Bagdad la magnifique, un grand vizir répondant au nom d'Iznogoud, particulièrement mal intentionné, cultive l'ambition de ravir le trône du calife Haroun El Poussah. D'où son expression favorite qui revient sans cesse : "je veux être calife à la place du calife !". Secondé par Dilat Laraht, Iznogoud multiplie les tentatives les plus diverses et surtout les plus folles pour arriver à ses fins. En vain, bien sûr !

    Fidèle à l'esprit des Milles et une Nuits version loufoque, les auteurs ont inventé cette série en 1962 pour RECORD. Mais c'est dans les pages de PILOTE (1968) qu'Iznogoud trouvera un réel succès Après un bref passage aux éditions Glénat, Tabary décide de s'auto-éditer en créant les éditions de la Séguinière puis les éditions Tabary. (12 albums).

  • Elle s'appelle Najah Cruz. D'un tir de Stinger elle sait pulvériser un hélicoptère d'assaut russe au-dessus des montagnes enneigées de Tchétchènie, organiser l'attaque d'un camp de prisonniers perdu dans la steppe glacée ou s'infiltrer au coeur du siège des forces spéciales russes basées en plein centre de Groznyi...

    Elle s'appelle Isabel Mendoza. Fille adoptive d'un avocat du cartel de Medellin en Colombie, entraînée par un ancien du Mossad, elle a liquidé le Parrain des Parrains avant de disparaître mystérieusement...

    Mais Najah et Isabel sont la même personne ! Et, Dick Matthews, ex Directeur des Opérations de la CIA, ne peut mieux trouver comme force de frappe. Car le Président des Etats-Unis vient de donner à son plus fidèle ami les pleins pouvoirs pour lancer le projet Insiders. La première mission de Najah : contrecarrer l'alliance de businessmen de haut vol, de politiciens en vue, d'avocats à succès et de mafieux de tous pays bien décidés à s'approprier le sang du monde. Celui qui irrigue chaque fibre de notre civilisation : le pétrole.

    Première cible dans le collimateur d'Insiders : un ministre français qui monnaie son influence et s'apprête à cautionner un coup d'état dans un pays africain qui baigne dans l'or noir. Ça ne vous rappelle rien ?

    Jean-Claude Bartoll, scénariste, journaliste télé et baroudeur, plonge son lecteur au coeur des pays-poudrières. Mafieux de tous les pays, extrémistes religieux, magnats de la finance et du pétrole, hommes politiques corrompus ou impuissants, tous deviennent les marionnettes d'une tragédie dont personne à ce jour ne peut prédire l'issue.

    Renaud Garreta a délaissé pour quelques temps la série Fox One, techno-thriller aéronautique racontant l'épopée de pilotes de chasse français, pour illustrer Insiders dont ce premier tome a été prépublié par le magazine BoDoï.

    Insiders ou le meilleur moyen d'imaginer ce qui pourrait se passer réellement derrière les apparences qui s'affichent à la Une des quotidiens et sur les écrans des journaux télévisés !

empty