Bamboo

  • Le crime est une affaire de professionnelles.

    Londres - 1920. Elles sont quarante. Voleuses, tueuses, kidnappeuses, cambrioleuses, proxénètes... Issues des divers milieux de la société, elles ont fait du crime leur affaire et se sont associées pour plus d'efficacité.
    Lorsqu'arrive Florrie « doigts de fée », jeune pickpocket talentueuse, toute l'organisation se révèle fragile et une lutte interne risque d'éclater. Le moment est mal choisi, car les éléphants doivent faire face à une police de plus en plus performante et à un gang masculin rival reconstitué et bien décidé à reprendre son territoire.

  • La tension est à son comble entre les 40 Voleurs et les 40 Éléphants,
    les gangs du sud de Londres. Chez les Éléphants, désormais menés par
    Alice, on craint qu'un des membres ne soit une taupe. Florrie voit
    alors sa position se fragiliser, alors que l'inspecteur Sacks lui met
    la pression pour faire tomber le groupe mafieux. Alors que la jeune
    Maggie semble faire cavalier seul durant ses cambriolages, Iris, la «
    fausse » médium, adopte une attitude neutre dans la guerre qui oppose
    les deux clans. Pourtant, pour les 40 Éléphants, ce qui se joue n'est
    rien de moins que la survie de leur « famille ».

  • Après avoir vaincu leurs rivaux, les 40 éléphants doivent se refaire. Et elles ne connaissent qu'un seul moyen : le crime. Le quartier d'Elephant&Castle redevient un véritable coupe-gorge pour qui s'y aventure. Pour la police, il faut trouver une solution rapide et radicale, d'autant plus qu'une succession de meurtres de religieuses met en émoi la presse et l'opinion publique. La réponse de la police au gang féminin de South London : une escouade entièrement féminine, elle-aussi.

  • Enemis T.1 ; noir Nouv.

    « C'est une bonne chose que la guerre soit si terrible, sans quoi,
    nous y prendrions goût. » - Général Robert Lee. Juin 1862. Virginie.
    L'armée de l'Union fait face à celle du Général Lee, retranchée à
    Yorktown. Le Confédéré JEB Stuart et sa cavalerie, en reconnaissance,
    tournent autour des troupes du nord pour y déceler une faille
    éventuelle et affaiblir leurs lignes-arrières. Devant l'inertie de
    son général, le nordiste Philip St George Cooke monte un escadron
    qu'il envoie à la poursuite de Stuart...mais sept hommes, mi bras
    cassés, mi têtes brûlées face à une compagnie faite des meilleurs
    cavaliers du sud, c'est peu...

empty