Première

  • La Princesse de Clèves met en scène, à la cour du roi Henri II, un trio tragique : le duc de Nemours est épris de la princesse de Clèves, qui l'aime en retour, mais est adorée de son époux... Par refus de s'abandonner à une passion coupable, la princesse commet l'irréparable : elle avoue tout au prince. Et cet aveu central dont dépend l'issue du drame a fait couler beaucoup d'encre, ainsi que le résume la romancière Marie Darrieussecq : « Les premiers lecteurs de Mme de Lafayette, au XVIIe siècle, le jugèrent invraisemblable : quelle épouse pense devoir informer son mari de ses tentations adultères ? Au XVIIIe siècle, cet aveu, on l'a trouvé charmant. Au XIXe, immoral. Au XXe, idiot : mais qu'elle l'épouse donc, son bellâtre de cour ! Et au début du XXIe, on dit qu'il ne faut plus lire ce livre, mais c'est encore une autre histoire. »
    Dossier :
    1. Le roman et ses personnages au XVIIe siècle ;
    2. L'oeuvre vue par ses contemporains ;
    3. Un roman de la mondanité ;
    4. Le modèle du roman d'analyse ;
    5. Les adaptations cinématographiques.

  • À la cour du roi Henri II, la princesse de Clèves, jeune mariée, craint d'aimer le duc de Nemours, dont elle est aimée. Cruellement déchirée entre son désir et son devoir, elle avoue ses sentiments à son époux, qu'elle met au désespoir. Le prince meurt bientôt, rongé par le chagrin. Mme de Clèves lui reste fidèle et s'interdit de jamais céder à sa passion pour le duc.
    Peinture d'une âme tourmentée érigée en symbole de vertu, le roman de Mme de Lafayette demeure l'un des chefs-d'oeuvre de la littérature amoureuse.

    + Étude de l'oeuvre
    o explications de texte
    o points de grammaire
    o La Princesse de Clèves au cinéma
    + Parcours : « Individu, morale et société »
    o amour et morale au XVIIe siècle : la critique de la passion amoureuse
    o « J'ai un amant ! » : amour, sexualité et morale dans la littérature, du XVIIIe au XXIe siècle
    + Cahier photos
    + Sujets de bac.

  • À la cour du roi Henri II, la princesse de Clèves, jeune mariée, est présentée au duc de Nemours qui lui fait forte impression. Déchirée entre un mari qu'elle n'aime pas, mais à qui elle a juré fidélité, et l'élan qui la pousse vers le duc, elle veut aimer sans trahir, aspire au bonheur et ne peut brader sa vertu. Du devoir ou du désir, lequel aura le dernier mot ?
    Considéré comme l'un des premiers romans psychologiques, La Princesse de Clèves est aussi l'un des plus beaux livres d'amour de la littérature française.
    o Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes ;
    o Parcours : Individu, morale et société ;
    o Prolongements : Madame de Lafayette au cinéma - Madame de Lafayette moraliste ?
    Classe de première.

  • Peut-on apprendre à bien parler ? Et pour quoi faire ? Fascinés par l'éloquence, les penseurs de l'Antiquité ont cherché à fixer les règles d'une rhétorique dont la maîtrise doit garantir le succès à chaque orateur. Car il suffit d'un discours réussi pour déclencher une guerre, pour sauver un innocent ou condamner un coupable - voire l'inverse. Convaincre, persuader, manipuler... La frontière est parfois ténue et plus d'un beau parleur exerce son talent aux dépens de celui qui l'écoute. Dès lors, comment capter l'étrange pouvoir de la parole sans se laisser envoûter à son tour ?
    Les textes réunis dans cette anthologie révèlent toute la puissance du verbe : ses dangers, mais aussi ses plus plaisantes séductions.

    + Zooms thématiques
    + Prolongements culturels
    + Lexique des notions
    + Cahier photos.

  • Le jeune Axel n'a pas l'âme d'un aventurier. Il apprécie de mener une vie paisible, aux côtés de sa fiancée Graüben. Mais quand son oncle, le professeur Lidenbrock, découvre qu'il existe un chemin conduisant au centre de la Terre, rien ne peut détourner le célèbre savant de cette expédition. Et voici Axel entraîné malgré lui dans une folle équipée : l'ascension d'un volcan actif n'en sera que la première étape, et la moins dangereuse...
    De galeries labyrinthiques en cavernes immenses, des flots d'un océan souterrain à ceux d'une rivière de lave, nos héros sont témoins de sidérants spectacles. Sous la plume de Verne, même les fossiles reprennent vie : champignons géants, forêt préhistorique et dinosaures marins peuplent ce voyage, extraordinaire entre tous.

    + Étude de l'oeuvre
    o explications de texte
    o points de grammaire
    + Parcours : « Science et fiction »
    o qu'est-ce que l'homme ?
    o la catabase
    + Cahier photos
    + Histoire des arts
    + Sujets de bac technologique.

empty