Lyon et Nantes contre la Terreur

À propos

1793 est l'année terrible de la Révolution : Louis XVI guillotiné, les Girondins éliminés, la Terreur à l'ordre du jour. Les provinces refusent de s'incliner devant les Jacobins de Paris et la tyrannie des Représentants du peuple. L'insurrection fédéraliste est inévitable. Elle se terminera par la plus effroyable des répressions. Même quand Robespierre sera tombé et que la Convention fera marche arrière, les survivants n'oseront pas se croire à l'abri : Nantes après Carrier, Lyon après Dubois-Crancé et Fouché, ne sont plus que des villes fantômes. Ce volume rassemble des témoignages accablants sur les horreurs commises dans ces deux villes. Le siège de Lyon est raconté par un officier proche du général Précy, en un récit animé par la colère, publié à Lausanne en 1795. Pour évoquer les noyades de Nantes, aucun document ne pouvait être plus éloquent que les comptes rendus du procès de Carrier et de ses complices, où les témoins viennent révéler en tremblant la vérité sur les massacres. D'autres textes complètent ce dossier afin de multiplier les points de vue : des chansons lyonnaises contre les Jacobins, pleines de verve populaire et sarcastique - l'une d'elles est écrite dans le patois des « gones » ; des anecdotes rapportées au XIXe siècle par des Nantais - dont l'étonnant docteur Guépin - et qui montrent combien sont lentes à se refermer les plaies ouvertes par la Terreur.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

  • EAN

    9782402248532

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    216 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    522 Ko

  • Distributeur

    FeniXX 2

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty